Friday, April 22, 2011

du vide

"Je suis si seul que le soir avant de m'endormir, je ne trouve personne à qui penser, simplement parce que de toute la journée, je n'ai été en compagnie de personne. Et comment écrire, si on n'a personne à qui réfléchir?"

in "La femme gauchère", Peter Handke, 1980